Depuis lundi, les policiers peuvent anonymiser les procédures de perquisitions et d’assignations à résidence en ne signant plus avec leur nom, mais avec leur matricule, afin de protéger leur vie privée. Mais pour Loic Fanouillère du syndicat Alliance, ce n’est pas suffisant……Lire la suite

Merci Chantal

Publicités