Freddy Eeckeman travaille à Calais. Le jeudi 4 août, il a dû faire face à plus de 200 migrants munis de bâtons. Résultat : plus de 2 597 euros de réparation sur sa voiture……Lire la suite

Merci Alexandre L.

Publicités