La Turquie a relevé de leurs fonctions près de 8000 membres des forces de l’ordre soupçonnés d’être liés au coup d’Etat manqué du 15 juillet, d’après un décret publié hier au journal officiel. Un total de 7669 policiers ont été renvoyés, ainsi que 323 gendarmes, chargés de la sécurité intérieure……Lire la suite

Advertisements