Une petite dizaine d’activistes antifascistes a voulu dénoncer à coups de graffitis l’ouverture imminente d’un bar de la mouvance identitaire à Lille. Le problème ? Confondant les numéros, ils s’en sont pris à la façade d’un immeuble voisin……Lire la suite

Advertisements