Le 10 juin 2007, le Wattrelosien Aliou Thiam décédait à la maison d’arrêt de Loos d’une crise d’épilepsie sévère. Neuf ans plus tard, le surveillant-chef en poste cette nuit-là est renvoyé devant le tribunal pour « non-assistance à personne en danger ». Une décision extrêmement rare……Lire la suite

Advertisements