21h20. Les détenus auraient cassé toutes les caméras de surveillance du quartier maison centrale compliquant davantage la tache aux forces de sécurité et d’intervention. Les surveillants blessés sont actuellement pris en charge psychologiquement au centre hospitalier de Valence……Lire la suite

Merci Yann Bourguignon