Après une enquête de l’Inspection générale de la Police nationale (IGPN), celle-ci n’a retenu aucune violence policière à l’égard des fonctionnaires malouins qui sont intervenus le 2 juin dernier pour débloquer les grilles cadenassées du collège Surcouf à Saint-Malo……Lire la suite

Advertisements