On peut chanter dans la gare que l’on va « sortir la kalach et tous les buter ». On peut être réprimandé par la police, les laisser s’éloigner de quelques mètres, et recommencer. On peut être déjà connue des services de police pour avoir jeté des pierres sur des véhicules de police. On peut faire tout cela, et être relâchée en réclamant presque les excuses du tribunal pour un déplacement inutile……Lire la suite

Publicités