L’infirmier, dénoncé pour avoir exercé en tant que médecin anesthésiste-réanimateur grâce à un diplôme falsifié, n’en était pas à son premier coup d’essai. Il avait occupé ce même poste pendant huit ans, dans au moins quatre établissements hospitaliers. Personne ne s’en était rendu compte……Lire la suite

Advertisements