Une cinquantaine d’avocats sont allés samedi dans la « Jungle » de Calais (Pas-de-Calais) « donner aux exilés des conseils pour qu’ils connaissent et exercent leurs droits », à l’approche du démantèlement de ce campement insalubre, a constaté une journaliste de l’AFP……Lire l’article

Publicités