L’affaire fait grincer des dents dans les commissariats parisiens, où l’on ne cesse de dénoncer de cruelles carences en effectifs : la sécurité du futur palais de justice, qui devrait ouvrir en 2018 dans le quartier des Batignolles (XVIIe), pourrait être confiée à la préfecture de police, et non, comme c’est actuellement le cas, à la gendarmerie nationale……Lire l’article

Merci Maitre Confucius