Bonsoir à tous,

Une réunion au sein de la Préfecture de L’Essonne vient de se dérouler en présence de Madame la Préfète de l’Essonne,  le Directeur Général de la Police Nationale et le Directeur Central de la Sécurité Publique.

Nous attendions tous la confirmation des annonces faites par le Premier Ministre et du Ministre de l’intérieur.

Dans un premier temps, nous avons déclaré que nous sommes solidaires des policiers menacés de sanction, qu’il fallait se pencher et s’interroger sur les raisons de ce mouvement. Nous lui avons rappelé que nous resterons vigilant a ce qu’aucune sanction ne soit appliquée.

Nous lui avons rappelé l’engagement du Ministre sur les 101 effectifs en renfort sur notre département sinistré.

Monsieur Jean Marc Falcone a conforté l’annonce du Ministre à savoir que 101 effectifs supplémentaires réels arriveront sur notre département comme suit :
– 19 effectifs en renfort immédiat (rattrapage du mouvement général)
– 30 effectifs affectés au SOP (un appel d’offre sur le département permettra à nos collègues du département d’y prétendre)

2017 : 52 effectifs courant premier semestre conformément aux deux sorties d’écoles.

+100 ADS renforceront le département.

Le SDLP prendra en charge les deux gardes de personnalité religieuse du département.

300 000 euros seront alloués au recrutement de réservistes.

Fidélisation autant que besoin d’une demi compagnie de CRS sur le département 91

Travail sur la Protection Juridique des fonctionnaires de Police.

Nous avons revendiqué une fois de plus l’Avantage Spécifique d’Ancienneté pour nos collègues du 91 (SOP….), ce dernier nous a rappelé qu’ils toucheront la prime de fidélisation conformément au Protocole…. et lui avons rappelé que cette prime était indécente par rapport à l’ASA pour des effectifs travaillant sur le 91.

Matériel : apport de matériel et remplacement d’une partie du parc automobile (3000 véhicules commandés au plan national)

Immobilier : Réfection de 03 commissariats et mis en oeuvre de réparations urgentes.

Travail sur les taches « indues » : Garde Préfecture, Tribunal de Grande Instance d’Evry

Nous lui avons réitéré que toutes atteintes envers un fonctionnaire de police doit être immédiatement sanctionné avec une extrême fermeté et sévérité.

Nous lui avons rappelé que nous resterons attentif à la mise en oeuvre de ces engagements et à la réponse du mouvement de contestation de nos collègues.

 

Le bureau départemental UNITE SGP POLICE 91

 

Advertisements