Le professeur Maurice Mimoun, chef du service de chirurgie et de traitement des brûlés de l’hôpital Saint-Louis à Paris, témoigne après s’être occupé des deux agents visés par des tirs de cocktails Molotov le 8 octobre dernier, dans l’Essonne……Lire l’article

Merci Jean-louis Leclercq