A la veille du week end prolongé de la Toussaint, le mouvement de grogne des policiers est-il en train de s’essouffler ? Les rassemblements qui se sont tenus vendredi soir ne sont pas comparables avec ceux du début de la mobilisation, peu après l’attaque au cocktail Molotov de quatre de leurs collègues à Viry-Châtillon, le 8 octobre. Environ 400 policiers d’Ile-de-France se sont toutefois rassemblés devant le château de Versailles pour dénoncer un système monarchique……Lire l’article

Merci Maitre Confucius