Faute de pouvoir joindre la DGSI, alertée d’un risque imminent d’attentat en région parisienne, les gendarmes ont été forcés de le relâcher……Lire l’article

Advertisements