Cinq ans après avoir été transpercé par une balle qui lui sectionna la moelle épinière, Loïc Liber continue à se battre. Loïc Liber est l’un des trois militaires du 17e RGP de Montauban, lâchement attaqué par Mohammed Merah, le 15 mars 2012, à quelques mètres de la caserne……Lire l’article

Merci Christine Petit 

Publicités