Le camp de Grande-Synthe, qui comptait 1.500 migrants, principalement des Kurdes irakiens, a été réduit par un incendie à un « amas de cendres » et ne pourra pas être reconstruit, a déclaré le préfet du Nord……Lire l’article

Publicités