« On trouve ici les franges les plus radicales de Nuit debout et des ZAD, comme celle de Notre-Dame-des-Landes, précise au HuffPost Nicolas Framont, sociologue politique enseignant à la Sorbonne. Ils étaient dans les cortèges de tête des manifs contre la loi Travail. Ils se situent clairement dans un abstentionnisme très politisé. »……Lire l’article

Publicités