Une femme de confession musulmane vêtue d’une djellaba et porteuse d’un masque vénitien a été interpellée après avoir décapité à l’aide d’une hache, le 23 avril 2017 en pleine journée,  une statue du diable et une de Marie-Madeleine dans une eglise.

Interpellée sur place, l’auteure des faits a été placée en garde à vue.

Un exemplaire du coran a été retrouvé dans son sac……Lire l’article

Publicités