Outre la venue de casseurs d’extrême gauche, la préfecture de police veut écarter le risque d’un «acte isolé» semblable à l’attentat qui a coûté la vie à un policier le 20 avril dernier sur les Champs-Élysées……Lire l’article

Merci Yann Bourguignon 

Publicités