Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire du chef de violation du secret professionnel et recel de ce délit à la suite de la publication sur les réseaux sociaux de fiches de diffusion d’individus signalés, a appris franceinfo de source judiciaire, mardi 9 mai. Ces fiches, diffusées notamment sur le compte Twitter d’un journaliste controversé, Jean-Paul Ney, contiennent des données sensibles telles que des photos d’identité, et n’ont aucunement vocation à être rendues publiques. Cette enquête est confiée à l’IGPN……Lire l’article

Merci Caro

Publicités