Après quatre fausses alertes à la bombe et une menace d’empoisonnement, l’homme a finalement été confondu par son téléphone. Le 23 mars dernier, les policiers luxembourgeois reçoivent un appel anonyme faisant état de menaces concrètes: un hypermarché Auchan et le cinéma Utopolis de la capitale sont ciblés par un attentat à la bombe……Lire l’article complet

Merci Dominique 

Publicités