Un militant de l’ultragauche interpellé dimanche après avoir jeté un verre d’eau sur l’ex-ministre Myriam El Khomri à Paris sera jugé en octobre pour « violences avec arme par destination » et « refus de prélèvements génétiques », a-t-on appris lundi de source proche du dossier……Cliquez ici pour lire l’intégralité de l’article

Merci Christine Petit

Publicités