Les 11 plaintes qui avaient été déposées à Nantes pour violences policières lors de plusieurs manifestations contre la loi travail au printemps 2016, ont été classées sans suite, a appris l’AFP de sources concordantes……Cliquez ici pour lire l’intégralité de l’article

Merci Christine Petit 

Publicités