L’homme qui a attaqué au marteau des policiers mardi sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame s’est revendiqué être « un soldat du califat » du groupe EI a déclaré, selon l’AFP, une source policière, proche de l’enquête. De son côté, le ministrede l’Intérieur, Gérard Collomb, a déclaré sur place : « C’était quelqu’un qui se présentait comme étudiant algérien, il était muni d’une carte dont nous devrons vérifier l’authenticité », a dit le ministre à la presse, précisant que l’agresseur, blessé par des tirs de riposte, avait également en sa possession « des couteaux de cuisine »……Cliquez ici pour lire l’intégralité de l’article

Publicités