Ce vendredi matin, une vingtaine d’agents de police-secours, au commissariat de Limoges, manquaient à l’appel. Ces agents de police ont décidé de poser des arrêts maladie. Deux brigades de roulement sont concernées. Les fonctionnaires de police se plaignent d’être en sous-effectif. Cette situation serait la cause de leur burn-out……Cliquez ici pour lire l’intégralité de l’article

Publicités