Le tribunal administratif de Marseille a donné raison à un mineur bangladais sans abri, enjoignant le conseil départemental des Bouches-du-Rhône à lui fournir un hébergement dans les 48 heures sous peine d’une astreinte de 150 euros par jour……Cliquez ici pour lire l’intégralité de l’article

Publicités