Quelques instants plus tard, une patrouille de la Bac et la police municipale interviennent. Après avoir déposé leurs enfants à leur domicile, le couple rallie alors le commissariat pour déposer plainte. C’est là qu’ils vont subir un déferlement de « violence » de la part des proches des trois ados, déjà sur les lieux. « Ils sont tombés à 30 sur mon mari, à trois sur moi« . Finalement extraits de la mêlée par la police, ils intégreront le commissariat avec des côtes fêlées, un trauma crânien ou encore une entorse cervicale……Cliquez ici pour lire la suite

Publicités