Son chien, un molosse qui n’avait ni laisse ni muselière, s’est alors jeté sur le cou d’un des policiers, qui a chuté, avant de le mordre au pied. Le policier lui a tiré dessus à deux reprises pour se défaire de son emprise. Le chien s’est éloigné, avant de s’en prendre au même policier. Un de ses collègues a de nouveau fait usage de son arme. Le chien n’a pas survécu à ses blessures. Le policier a été transporté à l’hôpital Henri-Mondor à Créteil……Cliquez ici pour lire la suite

Merci Christine Petit

Publicités