Quatre très jeunes gens suspectés d’avoir commis au moins sept agressions en quelques semaines ont été interpellés mercredi matin par les policiers de la Sûreté départementale. Dans cette affaire peu ordinaire, les victimes, toutes masculines, étaient appâtées sur un site de tchat et de rencontres en ligne, les agresseurs se faisant passer pour des prostituées, pour des jeunes femmes à la recherche d’aventures non tarifées, ou encore pour des transsexuels……Cliquez ici pour lire la suite

Publicités