La plupart des abribus du centre-ville de Seynod ont été la cible de casseurs, dans la nuit de lundi à mardi. Au petit matin, les riverains ne pouvaient que constater les dégâts en observant les employés municipaux ramasser les débris de verre. 

Difficile de ne pas faire le lien entre ces dégradations et la grande opération anti-stup de lundi matin, pendant laquelle 125 militaires avaient bouclé le quartier de la Jonchère et interpellé plus d’une vingtaine de “cibles”. Hier, les auditions se sont poursuivies……Cliquez ici pour lire la suite

Merci Christine Petit

Publicités