Dimanche soir, une nouvelle intervention de la police rue Port-du-Temple à Lyon avait permis l’interpellation de cinq personnes. Membres du GUD, elles avaient repris possession de leur squat, baptisé Bastion social et censé venir en aide aux plus démunis, à condition qu’ils soient français de souche. Les cinq individus, âgés de 20 à 35 ans selon le Progrès, ont été laissés libres avec ouverture d’une information pour dégradations aggravées……Cliquez ici pour lire la suite

Publicités