Au commissariat de Saint-Brieuc, l’humeur des équipes de police-secours se partageait entre abattement, stupeur et « désespoir », ce jeudi. En cause: la tenue dans l’après-midi d’un tout dernier comité technique, sous l’autorité du préfet des Côtes-d’Armor, mais qui n’a pas permis d’orienter les modalités de la réorganisation rendue obligatoire par l’Europe, dans le sens qui était attendu par les policiers……Cliquez ici pour lire la suite

Publicités