L’accusé, un Roumain de 40 ans – il avait été présenté par erreur comme Moldave en 2014 -, qui travaillait comme électricien dans le bâtiment, encourt la réclusion criminelle à perpétuité et sera jugé jusqu’à vendredi. Il reconnaît le meurtre, mais n’a jamais été capable d’expliquer précisément son geste et a livré des souvenirs parcellaires tout au long de l’instruction……Cliquez ici pour lire la suite

Publicités