Le tribunal administratif de Lyon devait statuer ce lundi en urgence sur l’affaire du burkini : le maire de Lorette désirait interdire le voile sur un plan d’eau communal. Il a retiré son arrêté, juridiquement incorrect, pour le représenter à son conseil municipal à la fin du mois……Cliquez ici pour lire la suite

Merci Yann Bourguignon 

Publicités