Le drame a été évité de justesse hier au Perthus. Selon les premiers éléments, vers 13 heures, deux agents de la police aux frontières (PAF) auraient repéré dans une petite rue, un véhicule signalé volé lors d’un home-jacking commis la veille. Les policiers se seraient avancés pour interpeller le conducteur, seul à bord. Or, celui-ci aurait saisi l’un d’eux par le bras à travers la portière, aurait démarré en le traînant et aurait tenté de le prendre en étau contre un mur……Cliquez ici pour lire la suite

Merci Christine Petit

Publicités