Déjà victime de vols et violences liés à son activité de fourrière, le garagiste a cru à subir un nouveau délit. Mercredi, il a ouvert le feu à deux reprises sur un couple de touristes, sans les blesser. « On a cru mourir », ont-ils dit dans leur déposition……Cliquez ici pour lire la suite

Publicités