Le 5 juillet dernier, nous évoquions la colère des policiers lyonnais qui se disent en sous-effectif.Et qui révélaient qu’ils n’avaient plus la possibilité d’intervenir sur les tapages nocturnes entre Rhône et Saône, faute de moyens.

La DDSP, restée muette à nos demandes, a donc choisi de sortir (enfin) les chiffres des interventions dans un communiqué de presse. Ainsi, en 2016, les policiers rhodaniens seraient intervenus à 4013 reprises pour des tapages nocturnes. Ce qui est assez peu à côté des 28 726 interventions pour nuisances et troubles à l’ordre public.
Elle rajoute que durant le 1er semestre de l’année 2017, déjà 14 336 interventions pour ces trois faits combinés ont été recensées. En l’absence de détails, on imagine qu’à nouveau, nuisances et troubles à l’ordre public représentent la grande majorité de ces 14 336 interventions……Cliquez ici pour lire la suite
Merci Yann Bourguignon 

Publicités