Le parquet de Paris a requis son renvoi en correctionnelle, estimant qu’il savait qu’il hébergeait des jihadistes du 13-Novembre mais qu’il n’avait pas connaissance de leur projet d’attaques futures, a appris l’AFP de sources concordantes, mercredi 12 juillet, confirmant une information du Figaro.Si les juges d’instruction suivent les réquisitions du ministère public, Jawad Bendaoud sera renvoyé pour « recel de malfaiteurs terroristes », un délit passible d’une peine de six ans de prison puisqu’il se trouve en état de récidive, a précisé une source judiciaire……Cliquez ici pour lire la suite

Publicités