«Je ne me laisserais pas dépouiller sans agir» 

Mercredi matin, après un passage par le bloc opératoire, l’état de santé du quadragénaire s’était amélioré. L’auteur des faits, qui s’est quant à lui rendu aux forces de l’ordre était toujours en garde à vue mercredi soir.

«Je compatis pour mon voisin et j’espère qu’il ne sera pas poursuivi en justice, indique Pierre 65 ans, qui vit dans le quartier depuis 25 ans. J’ai installé des alarmes partout, mais malgré tout, si ça m’arrivait je ne me laisserais pas dépouiller sans agir.» La rue du Rôle n’est habituellement pas sujette aux cambriolages. «Nous sommes arrivés en 1990 et jamais nous n’avons eu de problème», indique de son côté Patrick……Cliquez ici pour lire la suite

Merci Yann Bourguignon 

Publicités