Dans la nuit du 14 juillet, un policier appelé en renfort à Sevran pour des feux de poubelle a été violemment agressé par des jeunes. L’agent a fait usage de son arme pour se dégager, blessant au bas-ventre l’un de ses assaillants. Un responsable du syndicat Alliance 93 revient sur les faits.

Le policier, qui est toujours hospitalisé en soins intensifs, a fait usage de son arme à huit reprises pour se dégager. L’un de ses agresseurs, âgé de 18 ans, a été touché à l’abdomen. Il a été pris en charge par les secours dans un état instable mais son pronostic vital n’est pas engagé……Cliquez ici pour lire la suite

Publicités