Le chantier d’une crèche est au point mort depuis que des menaces, faites par des délinquants envers les ouvriers, ont été recensées selon Le Parisien. “Vous arrêtez le chantier ou l’on va vous sortir violemment. Et si vous nous dénoncez, on vous retrouvera et on s’en prendra à vos familles”, ont-ils lancé, selon les témoignages recueillis par le quotidien. La raison de ces invectives ?  Ils exigent d’être embauchés sur le chantier (via un dispositif d’insertion), car celui-ci se déroule “dans leur quartier”.  Arrivés sur place, les agents de la police municipale sont à leur tour pris à partie. C’est finalement la police nationale qui est intervenue appréhendant deux individus. Ils comparaîtront en octobre pour “outrage”. Sur le chantier, depuis, les ouvriers peinent à revenir……Cliquez ici pour lire la suite

Merci Yann Bourguignon

Publicités