D’après le texte, toute personne ayant été naturalisée russe et qui est ensuite condamnée pour avoir commis ou préparé un crime « relevant d’activités terroristes » est susceptible de se voir retirer sa nationalité. Les tribunaux auront l’obligation d’informer les services russes d’immigration dans les cinq jours suivant leur décision.

Poutine avait appelé cette loi de ses voeux en avril après l’attentat qui avait fait 15 morts dans le métro de Saint-Pétersbourg, dont l’auteur présumé était originaire du Kirghizstan mais avait obtenu la nationalité russe. Le président avait également mis en avant le grand nombre de Russes étant partis rejoindre les rangs de l’organisation Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie. La nouvelle loi obligera aussi les futurs Russes à prêter serment au moment de recevoir leur nouvelle nationalité. Ils devront jurer de respecter la loi et la Constitution et d’être « vrais envers la Russie, respecter sa culture, son histoire et ses traditions »……Cliquez ici pour lire la suite

Mrci « Romain R. »

Publicités