Un insecticide – l'endosulfan – utilisé en trop grandes quantités sur des arbres fruitiers a provoqué la mort de 13 enfants en juin 2012 au Bangladesh, d'une inflammation du cerveau, selon une étude internationale publiée hier, qui remet en cause l'explication initiale. Tous ces décès, qui sont intervenus une vingtaine d'heures après l'apparition des symptômes, ont été officiellement attribués à une réaction à une toxine se trouvant naturellement dans les graines de litchis, des fruits cultivés en Chine et en Asie du sud, précisent les auteurs dans l'American Journal of Tropical Medicine and Hygiene……Cliquez ici pour lire la suite

Merci Sébastien Lecoutre

Publicités