Y a-t-il eu un achat de votes et un pacte de corruption au cours de l'élection du bâtonnier de Paris, Frédéric Sicard ? La rumeur court les couloirs du palais de justice et de la Maison du barreau, qui lui fait face. Selon nos informations, des suspicions ont même été évoquées lors d'une réunion discrète le 12 juillet au cabinet de l'ex-bâtonnier Francis Teitgen, mandaté par Jean-Michel Hayat, président du tribunal de grande instance (TGI) de Paris pour régler une affaire sensible dont celui-ci se serait bien passé……Cliquez ici pour lire la suite

Publicités