La justice saoudienne a confirmé la peine de mort par décapitation de 14 hommes ayant manifesté contre le gouvernement et auteur d’actes de violences, d’après les autorités. Or, pour Amnesty International, ces actes ont été avoués sous la torture.
Amnesty International a condamné le 24 juillet une décision de justice saoudienne qui devrait conduire 14 hommes à la décapitation, et ce pour avoir pris part à des manifestations contre le gouvernement entre 2011 et 2012. La peine de mort a été prononcée puis confirmée par la Cour Suprême du pays. L’un des inculpés s’apprêtait à partir étudier aux Etats-Unis, ce qui a notamment provoqué la mobilisation d’un syndicat de professeurs outre-Atlantique……Cliquez ici pour lire la suite

Publicités