Le 26 juillet 2016, sœur Huguette a assisté à l’assassinat du père Hamel à l’intérieur de l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray. Après un an de silence, la religieuse accepte de parler de cette longue année de deuil, de reconstruction, et de pardon.
Pendant un an, sœur Huguette s’est réfugiée dans le silence et la prière. Le 26 juillet 2016, la religieuse de la communauté de la charité de Saint-Vincent de Paul assistait à l’office avec deux de ses sœurs et un couple de paroissiens, quand Adel Kermiche et Abdel Malik Petitjean font irruption dans l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray et égorgent le père Hamel avant d’être abattus par la police.

Durant l’année écoulée sœur Huguette a beaucoup prié et réfléchi à l’acte barbare perpétré par les deux jeunes terroristes. Un lent cheminement qui l’a menée au pardon……Cliquez ici pour lire la suite

Publicités