Une femme de 34 ans a été arrêtée au Japon pour avoir détruit 54 violons et 70 archets appartenant à son ex-mari, un massacre d’une valeur totale estimée à plus de 800.000 euros, a indiqué aujourd’hui la police japonnaise.
Midori Kawamiya est accusée d’avoir pénétré dans la maison de son ancien époux, dans la préfecture d’Aichi, dans le centre du Japon, « en brisant une fenêtre, à une date indéterminée entre le 30 janvier et le 19 février 2014 », a indiqué un porte-parole des forces de l’ordre.

« La victime réclame des dédommagements financiers à hauteur de 105,9 millions de yens (815.000 euros) », a-t-il précisé.

Selon le journal Yomiuri, la suspecte est de nationalité chinoise. Elle a effectué de nombreux allers-retours entre le Japon et la Chine après le saccage et a été interpellée mardi à son retour à Tokyo, a précisé l’agence de presse Kyodo……Cliquez ici pour lire la suite

Publicités