Construit autour d’un hôtel destiné à accueillir des migrants dans la commune de Séméac (Hautes-Pyrénées), le mur érigé par des résidents opposés au projet a été détruit après concertation, a déclaré le collectif à la presse.
Après s’être concertés avec l’Adoma (ex-Sonacotra), l’organisme en charge d’accueillir les futurs réfugiés, les membres du collectif Séméac ont décidé le 25 juillet de démanteler le mur qu’ils avaient érigé la veille……Cliquez ici pour lire la suite

Publicités