Alors que plusieurs fusillades ont été signalées récemment dans la ville et l’agglomération, le procureur de Grenoble, Jean-Yves Coquillat témoigne dans nos colonnes : . « C’est déplaisant, c’est désagréable, mais c’est malheureusement habituel dans cette ville, et dans l’agglomération. De toute ma carrière, je n’ai jamais vu une ville qui était aussi pourrie et gangrenée par le trafic de drogue que Grenoble. C’est bien simple, il y a des points de revente quasiment partout……Cliquez ici pour lire la suite

Merci Yann Bourguignon 

Publicités